Archive for the ‘Animaux des jardins’ Category

« Restaurant » sur balcon : Aider les oiseaux en hiver

décembre 30, 2014

L’hiver, lorsqu’il fait froid, les oiseaux souffrent plus du manque de nourriture que du froid. Une mésange peut perdre jusqu’à 10% de son poids en une nuit! Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il n’est pas nécessaire d’avoir un jardin pour aider les oiseaux en hiver. J’habite au 3ème étage, en zone périrubaine, et j’ai un balcon orienté Nord-Ouest, donc plein vent et sans soleil l’hiver. Pourtant la nourriture que je dispose attire 3 espèces de mésanges   (charbonnières, bleues et huppées),mesange-charboMésange bleue

Mésange huppéeet un rouge-gorge

Rouge gorge familierqui doit trouver que l’adresse est bonne puisque, pour la première année, il vient très souvent s’y restaurer et même se baigner. Passent parfois également des fauvettes ( mélanocéphale et noire), des pinsons, un rouge queue noir. Il faut dire que le buffet est varié (boules, margarine, graines diverses-tournesol seul d’une part, et  mélanges de graines  du commerce pour oiseaux exotiques et canaris d’autres part- noix, noisettes et amandes concassées, farine de pois-chiches et de châtaigne) et la nourriture disposée à des endroits différents: boules accrochées en hauteur pour les acrobates (mésanges) mais aussi au sol, dans des soucoupes en plastique (dessous de pots) car tous les oiseaux n’ont pas les mêmes comportements. Je n’ai pas  oublié l’eau, indispensable, car les oiseaux ont besoin de boire et de se baigner même en hiver,  mais à laquelle il ne faut surtout rien ajouter pour l’empêcher de geler, à part éventuellement de l’eau tiède,  et qu’il faut changer régulièrement  pour éviter les infections. De plus, j’ai acheté un laurier-tin en fleurs qui porte encore des baies dont le rouge-gorge se régale. Mon prochain achat : un rosier rugosa, résistant au vent, qui donne en automne des fruits dont les oiseaux se régalent en hiver.

VISITE AU PARC URBAIN DES PAPILLONS MARSEILLE, 31 mai 2014 (13014)

juin 1, 2014

Image

ImageImage

Dans le cadre des Rendez-vous aux jardins, le samedi 31 mai, le  LPED (Laboratoire Populations Environnement Développement) de la fac St Charles accueillait le public au Parc Urbain des papillons, aménagé en partenariat avec la Ville de Marseille, sur le territoire de la Ferme pédagogique La tour des pins, à Sainte Marthe. Pour ramener la nature en ville et contrer la perte de biodiversité engendrée par l’urbanisation, le LPEP a aménagé une zone d’attraction et un havre de paix pour les papillons  permettant d’observer l’évolution des communautés de papillons de jour et l’arrivée potentielle de nouvelles espèces. L’entretien du lieu est assuré par les élèves du Lycée agricole des Calanques, ce qui contribue à la formation des futurs gestionnaires d’espaces verts à des modes de gestion favorables à la biodiversité urbaine.Image

Acueillez la biodiversité dans votre immeuble

juillet 19, 2013

mésange bleueTélécharger gratuitement le guide « Pratique écologique dans les espaces verts de mon immeuble » à l’adresse suivante : http://www.gdie-asso.org/uploaded/gdie-17-6-13-bd.pdf

Vous y trouverez des tas d’idées faciles à mettre en oeuvre et très utiles.

Faire de son jardin un refuge pour la vie sauvage!

avril 8, 2013

hotel insectesLes espaces naturels ne sont ni assez nombreux ni assez étendus pour assurer à eux seuls la sauvegarde  de la flore et de la faune sauvages. Et les espaces verts urbains n’offrent que très rarement aux espèces sauvages animales et végétales les caractéristiques de leur habitat naturel. Les jardins privés, à condition qu’ils accueillent la vie sauvage,  assurent donc une fonction de relais indispensable en matière de préservation de la biodiversité… Précision importante : en hiver, les herbes sèches et les feuilles mortes servent d’abri ou portent la progéniture  de beaucoup d’insectes, et certains oiseaux y trouvent leur nourriture, graines ou larves.  Donc pas de grand ménage dans votre jardin en automne, attendez le printemps et la naissance ou le réveil de toute la petite faune qu’il a abritée…

Accueillir insectes et petite faune utiles au jardin.

Jardiner autrement c’est aussi apprendre à se passer des pesticides!

mars 19, 2013

Guide d’observation et de suivi des bioagresseurs.

 Le guide d’observation et de suivi des bioagresseurs au jardin est destiné à apporter aux jardiniers amateurs les notions nécessaires au diagnostic des bioagresseurs (maladies et ravageurs) affectant les plantes du jardin, et à la connaissance et l’utilisation des auxiliaires.

Ce guide est proposé par la SNHF (Société Nationale d’Horticulture Française), en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture.

 

Les auxiliaires du jardin

mars 12, 2013

 

Les « auxiliaires », ce sont tous ces petits, ces sans grades, souvent oubliés, voire ignorés, quand ils ne sont pas combattus, sans lesquels le jardin ne pourrait pas vivre…

Dans cet article, Humanité et Biodiversité présente une liste non exhaustive des hôtes méconnus de nos jardins.

http://www.humanite-biodiversite.fr/doc/les-auxiliaires-du-jardin-dans-une-oasis-nature

Les mangeoires en hiver: conseils de la LPO

mars 12, 2013

mangeoires hiver

mésange bleue

Comment aider les oiseaux à survivre en hiver?

février 20, 2013

mangeoireL’hiver est la saison la plus meurtrière pour les oiseaux, qui résistent moins bien au froid en raison du manque de nourriture et d’accès à l’eau. En une nuit, une mésange peut perdre 10% de son poids !
cliquez ici pour avoir quelques conseils pour les aider à passer ce moment difficile.>>

Nourrir les oiseaux

Visite au Jardin des papillons à Digne, juillet 2009

juillet 4, 2009

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le site du Jardin des papillons : http://www.proserpine.org/